« Et la lumière fut »

Raphaël O’Byrne (Chef Opérateur, Directeur de la photographie)

Raphaël O’Byrne apprend le métier d’assistant opérateur « sur le tas » et commence à travailler sur des documentaires qui le font voyager à travers le monde.
En 1991, il réalise et photographie son premier court-métrage, L’Impromptu de Saint-Géry, il va ensuite réaliser plusieurs courts et des documentaires pour la télévision, tout en continuant à travailler comme assistant caméra puis comme opérateur.
En tant que directeur photo, il travaille sur de nombreux documentaires depuis 1995, sur des captations de spectacles (opéra, danse, concert, théâtre) et sur des longs-métrages de fiction.
Il a signé, entre autres, l’image de tous les films d’Eugène Green.

Henri Cartier-Bresson - L’amour tout court


Documentaire de Raphaël O’Byrne – Durée : 1h10 - 2001

Henri Cartier-Bresson confie volontiers qu'il n'a rien à dire de plus que ce que ses photos expriment. Ses photos sont donc au cœur du film, prises sous le regard croisé de ses souvenirs et de son ami, le poète Yves Bonnefoy. Cartier-Bresson évoque également ses cheminements, parle du rôle important de la peinture ou de la géographie dans son œuvre.

Samedi 2 Octobre 17h

Laisser un commentaire